Christmas Sweets

Comme Noël s´approche et en tenant compte les actuelles restrictions de mobilité, pourquoi pas préparer à la maison un dessert bien espagnol ou si le temps ne vous le permet pas, vous pouvez toujours l´acheter en ligne ou dans un magasin spécialisé. Dans cet article que nous avons préparé pour vous, vous trouverez également des informations intéressantes sur l’origine des délicieux desserts espagnols!   

  1. Roscón de Reyes – Dessert des Rois

Ce n’est pas seulement un dessert très savoureux, c’est aussi un dessert qui vous donnera beaucoup de plaisir à le préparer… Ce gâteau de forme circulaire, également connu sous le nom de Gâteau des Rois, a deux secrets bien cachés : une figurine et une fève. Qui trouve la figurine est couronné comme Roi, et qui trouve la fève, paie pour cela.  Il doit son nom à la Journée des Trois Rois Mages (6 janvier), le jour où habituellement ce dessert est servi.

Il s’agit d’une pâtisserie facile et amusante à réaliser à la maison en faisant participer la famille et voici la recette pour vous !

Ingrédients

  • 4 tasses de farine non blanchie
  • 1/2 c. à café de sel
  • 1 once de levure sèche
  • 1/3 tasse de lait tiède (mélangé avec 1/3 tasse d’eau tiède)
  • 6 cuillères à soupe de beurre
  • 6 cuillères à soupe de sucre
  • Zest râpé de 1 citron
  • Zest râpé de 1 orange
  • 2 oeufs
  • 1 cuillère à soupe de cognac
  • 1 cuillère à soupe d’eau
  • 1 blanc d´oeuf (légèrement battu)
  • 2 tasses de fruits confits (figues assorties, oranges, citrons, mangues ou cerises, hachées ou laissées en gros morceaux)

Étapes:

  1. Tamiser la farine et le sel ensemble dans un grand bol à mélanger. Faire un trou au centre de la farine.
  2. Dans un petit bol à mélanger, remuer et dissoudre la levure sèche dans le lait tiède mélangé à l’eau tiède.
  3. Une fois dissous, verser la levure dissoute au centre de la farine. Incorporer juste assez de farine autour des côtés du bol pour faire une pâte épaisse.
  4. Avec votre main, prenez environ une cuillère à café de farine sur le côté du bol et saupoudrez-la sur le dessus de la pâte.
  5. Couvrir le bol d’une serviette de cuisine et laisser dans un endroit chaud. Laisser la pâte reposer environ 15 minutes.
  6. Dans un bol à mélanger de taille moyenne, utiliser un mélangeur à main ou fouetter pour battre ensemble le beurre et le sucre. Le mélange doit être lisse et crémeux. Réserver.
  7. Ajouter et mélanger les zestes râpés d’orange et de citron, les œufs, le cognac et l’eau dans le bol avec le mélange de farine. La pâte doit être collante.
  8. Battre le mélange de farine jusqu’à ce qu’il soit élastique et lisse. Incorporer le mélange beurre-sucre réservé et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit lisse. La pâte doit former une boule, puis recouverte d’une pellicule plastique huilé.
  9. Couvrir le bol d’une serviette de cuisine et le laisser à nouveau dans un endroit chaud et laisser lever jusqu’à ce qu’elle double de taille. Cela prendra environ 1,30 heure.
  10. Pendant que vous attendez que la pâte soit lèvée, graisser une grande plaque à pâtisserie et réserver pour une utilisation ultérieure. Si vous utilisez une pierre de cuisson, pas besoin de la graisser.
  11. Une fois que la pâte est levée, retirer la pellicule plastique et poinçonner la pâte. Fariner légèrement un comptoir propre ou une planche à découper et y déposer la pâte.
  12. Pétrir de 2 à 3 minutes. Puis, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, rouler la pâte dans un long rectangle, d’environ 2 pieds de long et 5 à 6 pouces de large.
  13. Rouler la pâte du côté long avec la forme d´une saucisse.
  14. Placer délicatement la pâte sur la grande plaque à pâtisserie ou la pierre et relier les extrémités ensemble, formant un cercle. Si vous cachez un haricot ou une petite figurine en céramique enveloppée de papier d’aluminium dans le gâteau, il est maintenant temps de le rentrer sous la pâte. Couvrir à nouveau d’une pellicule plastique huilé. Laisser dans un endroit chaud et laisser doubler de taille. Cela prendra environ 1 à 1,30 heures.
  15. Chauffer le four à 200 d. Battre légèrement le blanc d’œuf dans un petit bol. Découvrir la pâte et badigeonner le dessus du gâteau avec le blanc d’œuf battu. Décorer le gâteau avec  les fruits confits. Poussez-les légèrement dans la pâte afin qu’ils ne tombent pas.
  16. Mettre au four et cuire au four environ 30 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Laisser refroidir sur une grille avant de servir.

Dans la dernière moitié du XXe siècle, il était aussi garni avec de la crème fouettée ou une crème épaisse. Aujourd’hui, environ un tiers des Gâteaux des Rois sont garnis en Espagne. Si vous voulez garnir le vôtre, utilisez un couteau  à pain pour couper le pain en deux horizontalement et retirer soigneusement le dessus. Ensuite, pressez la crème fouettée ou la garniture que vous avez choisie et remplacez soigneusement le dessus. Conserver au réfrigérateur jusqu’à ce qu’il serve s’il est rempli de crème ou de crème anglaise.

 

  1. Nougat

Un autre dessert espagnol pour Noël, que vous pouvez facilement trouver à cette époque de l’année n’importe où en Espagne ou dans les magasins spécialisés à l’étranger, ou autrement en ligne est le délicieux Nougat appelé Turrón.

Le turron le plus typique vient d’Alicante, Jijona (Xixona). Ses principaux ingrédients sont les amandes pelées, grillées et miel. Le Turrón peut être dur ou doux, de nombreuses variétés existent comme le nougat au chocolat noir, lait ou chocolat blanc, noix de coco, ou d’autres variations avec du whisky ou de l’alcool.

Ses origines sont incertaines, bien que l’histoire ait prouvé que les Arabes avaient l’habitude de mettre des amandes et du miel dans leurs bonbons. Barcelone et Alicante ont revendiqué la création du Turrón pour être leur propre ; où que la vérité puisse se trouver, ce qui est sûr, c’est que d’innombrables fabriques espagnoles attendent avec impatience Noël (et les mois précédents aussi) pour vendre ce dessert bien connu dans toute l’Europe.

  1. Mantecados et polvorones

Le Mantecado est l’un des bonbons de Noël les plus typiques de la région d’Andalousie, qui est apparu pour la première fois dans les boulangeries d’Antequera, comme certains disent, ou Estepa (province de Séville), comme d’autres l’affirment. Ses origines curieuses sont liées à l’excès de céréales et de saindoux au XVIe siècle.

Le Mantecado  (de «manteca« , qui signifie en espagnol «saindoux « ) est fait de farine de blé, de saindoux, de sucre et de blanc d’œuf. Ils sont ensuite aromatisés à la cannelle, aux amandes, au chocolat ou au citron, entre autres. Cette douceur en forme de carré est également répandue tout au long de l’année, même si c’est pendant Noël que la vente atteint ses sommets.

Une variété de la Mantecado est la forme ronde Polvorón, qui, cependant, a beaucoup plus de farine, il manque de blanc d’œuf, et il a toujours des amandes à l’intérieur, contrairement à la Mantecado. Sans surprise, son nom vient de l’excès de farine, qui font croire qu’il est couvert de poussière (c’est-à-dire «polvo» est le mot espagnol pour la poudre). Les Polvorones ne sont mangés que pendant le temps de Noël, ils sont enveloppés dans du papier coloré, et ils s’écroulent généralement lorsqu’ils sont ouverts.