Expérience UCI – Les acheteurs néerlandais en Espagne

Depuis de nombreuses années, les Néerlandais sont intéressés pour investir dans l´immobilier résidentiel en Espagne, et principalement sur la côte espagnole. La tendance de ces dernières années indique que les ventes des acheteurs néerlandais représentent environ 2,5% des ventes totales de résidents étrangers et de non-résidents (les acheteurs britanniques représentent environ 15%, les acheteurs français, environ 8%, selon les sources publiées par le Registre de la Propriété ; informations antérieures à 2019).

Les Néerlandais qui cherchent à acheter une maison en Espagne sont généralement des acheteurs de la classe moyenne et élevée, entre 50 et 60 ans, la grande majorité d´entre eux sont des entrepreneurs, des travailleurs indépendants, certains déjà à la retraite. Principalement, les Néerlandais s´orientent vers le marché immobilier de la résidence secondaire.

Il semble que l’acheteur néerlandais n´avait que peu recours à un prêt immobilier pour l’achat d’une maison en Espagne, grâce à son pouvoir d’achat élevé, ayant des liquidités disponibles pour cet investissement. Il est très probable que les nouveaux acheteurs néerlandais de pouvoir d’achat moyen, attirés par le marché immobilier espagnol, solliciteront une hypothèque, pour compléter leur apport personnel ou pour conserver une partie de leurs liquidité et actifs mobiliers.

Les Néerlandais, comme le reste des étrangers, achètent principalement des maisons sur le marché de l´ancien, mais certains d’entre eux choisissent d’acheter une maison neuve, offerte par des promoteurs immobiliers, terminée ou sur plan. Les plus audacieux, s´orientent vers un projet d’auto-construction après l’achat d´un terrain ayant un permis de construire,

Les Néerlandais sont à la recherche, en général, d’un logement dans la Communauté Valencienne, dans les îles Baléares et dans les îles Canaries. De la même manière, les zones les plus attrayantes pour eux sont la zone côtière d’Alicante, l’île de Tenerife dans les îles Canaries, et Palma de Majorque dans les îles Baléares. La fourchette de prix des maisons achetées se situe entre 300 000 et 400 000 euros

L’acheteur néerlandais est à la recherche d’une propriété en Espagne pour profiter du beau temps, du soleil et de la plage, comme résidence secondaire, mais aussi, certains d´entre eux ont l´intention de s´y installer définitivement pour la retraite, dans un proche avenir.