L´achat d’une maison au Portugal ou en Espagne, dans le contexte de «la Nouvelle Normalité»

Le confinement obligatoire dont nous avons tous souffert, dans une plus ou moins grande mesure, a souligné l´importance que certains changements devaient être mis en œuvre dans notre secteur d´activité. Les professionnels de l’immobilier en Espagne et au Portugal, loin de se rendre, ont révélé leur capacité à s’adapter très rapidement, à trouver des solutions aux problèmes posés qui semblaient auparavant très difficiles à résoudre. Nous pourrions presque dire qu’ils «ont pris le taureau par les cornes» !

Bien que les choses changent constamment et que les mesures de confinement se sont assouplies (aussi bien le territoire entier du Portugal, comme partie des Iles baléares et Canaries et certaines autres zones côtières en Espagne, jouissent déjà de plus de liberté que les grandes capitales comme Madrid et Barcelone) et quelques normes et règles ont été mises en place, nous aimerions vous les présenter !

  1. Réouverture des agences

Les agences immobilières faisaient partie des exceptions identifiées par les gouvernements nationaux Espagne et Portugal. Elles ont pu réaliser leur réouverture au public, en début du mois de mai : le 4 mai au Portugal et en Espagne, à partir du 11 mai, dans la plupart de ses régions. Des règles et lignes directrices sont actuellement mises en place pour protéger aussi bien les agents immobiliers et son personnel, comme tout acheteur ou vendeur :

  • Il est conseillé que les clients prennent rendez-vous de manière préalable, afin d’éviter toute agglomération de personnes.
  • La distance de sécurité sociale est un impératif, avec une distance de sécurité obligatoire de 2 mètres et dans la plupart des agences, des écrans transparents sont installés comme paravent sur les tables de réunion.
  • Un nombre maximum de personnes autorisées est imposé pour toute agence immobilière. Par exemple, au Portugal, le maximum est de 5 personnes pour chaque 100 mètres carrés, en plus des professionnels présents.
  • L´utilisation obligatoire du masque au sein de l´agence, qui peut être complétée par une visière.
  • Une solution hydroalcoolique doit être disponible pour le public et les surfaces doivent être désinfectées après toute réunion ou utilisation.
  • Le nettoyage doit être beaucoup plus fréquent et intensif.
  • Les horaires d´ouverture des agences au Portugal sont à partir de 10h du matin. 
  1. Visite des immeubles

Visiter des propriétés est maintenant possible sur l´ensemble du territoire espagnol et portugais, mais il est fortement recommandé, d´éviter de toucher toute surface et de renforcer le nettoyage et désinfection entre chaque visite, plus en particulier lorsque les propriétés sont encore actuellement occupées. Le temps des « portes ouvertes » n’est pas encore arrivé, car le contact physique doit être évité, mais nombreux sont impatients de réaliser l´achat de leur maison de rêve, après cette longue période de confinement et recherchent une propriété avec des espaces beaucoup plus ouverts. De ce fait, de nombreux agents immobiliers se trouvent très occupés à l´heure actuelle.

Par ailleurs et directement liées à la situation du Covid-19, les visites virtuelles sont devenues de plus en plus communes et même si certains professionnels de l’immobilier ont encore quelques doutes sur ces outils et ne les considèrent pas comme un moyen efficace de vendre une maison, les visites virtuelles sont devenues un outil de présentation très important, aidant ainsi les clients à réduire la liste des propriétés qu´ils désirent vraiment visiter en personne, limitant les visites inutiles qui sont une perte de temps pour le client et pour l’agent immobilier.

  1. Prêts immobiliers 

L’idée que la recherche d´une hypothèque doit être réalisée en personne a été modifiée durant cette période du Covid-19 et des solutions ont été trouvées pour permettre que le processus hypothécaire se réalise à distance : réunions virtuelles, documents envoyés numériquement ou livrés par courrier …

Il est important de souligner que même si le client n’a pas encore choisi la maison qu’il désire acheter, une étude de faisabilité peut être réalisée, offrant au client, en quelque sorte, une grande tranquillité et gain de temps, lui permettant de s´investir à plein temps sur sa recherche.

Chez UCI, nous sommes dans une position privilégiée puisque nous sommes Leaders au sein du marché hypothécaire sur la péninsule ibérique, en ce qui concerne le traitement digital et numérique de nos solutions et prêts immobiliers. De ce fait, nous sommes restés pleinement actifs pendant la période du confinement. Par ailleurs, nos systèmes informatiques développés ont permis aux collaborateurs de UCI de pouvoir télétravailler facilement, sur l´ensemble du territoire national.

  1. Les Expertises

Bien entendu, les expertises sont difficilement réalisables de façon numérique, mais il se peut que certains outils adaptés soient mis en place de manière à contribuer aux expertises nécessaires pour notre activité bancaire, sans recours à une visite physique de la propriété. Ce n’est vraiment pas de la science-fiction, car c´est une pratique commune dans certains pays, comme le Royaume-Uni.

Dans cet intervalle, certaines alternatives aux expertises traditionnelles ont été étudiées au Portugal, afin d´éviter toute visite physique. Les expertises ont commencé à être réalisées avec seulement une visite extérieure et complétées par des informations recueillies de manière externe (vidéoconférences et accès aux plans, par exemple). Ces procédures ont été validées par les autorités, considérant que les clients sont informés que ce type d’expertise peut avoir pour impact un certain niveau de dépréciation de la valeur obtenue du bien sur le marché. En Espagne, comme le financement était considéré comme une activité essentielle, les expertises se sont réalisées pendant la période du confinement.

  1. Signature des Actes

 La signature des actes à distance est un vieux rêve qui a toujours semblé impossible. Mais elle est devenue une réalité plus tôt que prévu, grâce au règlement décidé par le Ministère de la Justice et l’Organisation des Notaires, après avoir étudié ce qui peut être fait aussi bien au Portugal qu´en Espagne. La distanciation sociale affecte aussi les Notaires, également préoccupés par les visites reçues au sein de leurs bureaux, préconisant des visites établies et contrôlées, évitant toute agglomération inutile et limitées aux strictement nécessaires.

Mais pour l´instant, les signatures doivent être réalisées en personne, sujettes à des règles strictes telles que l’utilisation obligatoire de masques, le respect des normes de distanciation sociale mais aussi le fait qu´il ne soit pas permis de partager son stylo pour signer.

Avec tous ces changements et adaptations, le secteur immobilier est maintenant préparé pour travailler à distance, assurant que toute affaire soit réalisée avec un risque minimum pour toute personne. L’avenir du secteur immobilier est déjà bien présent, développé plus tôt que prévu.