Nous sommes la première institution financière de la péninsule ibérique à adhérer à la rénovation du parc de bâtiments existant d’ici 2050

C´est un défi important et sans précédent pour l’Europe ; un défi que nous avons abordé dans le cadre de l’Initiative sur les prêts hypothécaires écoénergétiques.

Cela nous a conduit à être la première institution financière de la péninsule ibérique à adhérer au Label hypothécaire éconergétique (EEML). Ce sceau certifiera que les prêts hypothécaires verts et les solutions de financement durable de l’institution financière répondent aux critères de solutions et actions environnementales les plus strictes.

Dans ce contexte, la Fédération européenne des prêts hypothécaires, qui représente les institutions financières et européennes, a présenté le Label hypothécaire pour l’efficacité énergétique (EEML) comme une réponse concrète à la nécessité urgente de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les bâtiments étant à l’origine de plus de 40 % de la consommation d’énergie au sein de l’U.E.

Le lancement de ce label s’inscrit dans le cadre de l’initiative plus large des hypothèques pour l’efficacité énergétique financée par Horizon 2020, qui vise à mobiliser les marchés financiers et à mettre en œuvre les meilleures pratiques d’ESG dans le secteur financier, à l’appui des objectifs de la vague de renouvellement de l’U.E. et de la stratégie du Pacte Vert.

La mise en œuvre de ce label permettra d’identifier les crédits verts de manière plus transparente et de canaliser davantage les capitaux privés vers  l’amélioration de l’efficacité énergétique au sein de l’immobilier et du secteur du bâtiment, de manière durable.

Ce label agira comme un phare qui guidera toutes les parties prenantes en s´unissant pour une « révolution verte » marquée par la rénovation des habitations. Il s’agit d’un label de qualité clair et transparent pour les consommateurs, les prêteurs et les investisseurs, dont l’objectif est d’identifier les prêts hypothécaires écoénergétiques dans les portefeuilles des établissements de crédit, qui visent à financer l’achat/construction et/ou la rénovation d’immeubles résidentiels (unifamiliaux et multifamiliaux) et commerciaux, en se concentrer sur la performance énergétique des bâtiments.

De même, le label change la façon dont le financement durable est perçu en Europe. EEML fournit des informations sur les portefeuilles de prêts écoénergétiques en tant qu’actifs à inclure dans les obligations garanties vertes, qui permet une meilleure évaluation et suivi de votre performance financière par rapport aux alternatives et offre une plus grande transparence en ce qui concerne les risques climatiques des habitations.

L’un de ses avantages est l’identification, l’échange et la mise en œuvre des meilleures pratiques du marché et de la législation aux niveaux européen et international, telles que la taxonomie de l’U.E.

Pour Roberto Colomer, PDG de UCI : « L’Europe a actuellement deux défis fondamentaux qui doivent être soutenus par tous, administrations et entreprises : être encore plus écologiques et numériques. UCI veut contribuer à cette initiative positive : nous avons mis en place une gamme de produits spécifiques pour le financement de l’amélioration énergétique du parc immobilier, contribuant ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre du secteur immobilier résidentiel ». Il ajoute :« Ce fonds de relance est une excellente occasion dont nous devons tirer parti aussi bien pour la création de nouveaux emplois que pour l´amélioration de notre efficacité ».