Tendances immobilières dans un monde post-Covid

Après une longue période d´une certaine pause, un grand changement a pris place, créant une  «nouvelle normalité», dans laquelle nous pouvons enfin sortir de notre confinement et de nos maisons pour reprendre notre vie presque d´une manière normale, bien entendu, toute précaution supplémentaire est bonne à prendre, bien nécessaire ! Et dans cette nouvelle normalité, il y a quelques informations utiles des tendances, pour surmonter les craintes et les limites imposées par la pandémie. Connaître ces tendances peut vous aider à répondre aux besoins de vos nouveaux clients, même si nous parlons parfois d´une deuxième vague !

Focus sur les banlieues

Être proche de la nature ou d’un parc, en évitant les grandes agglomérations, est devenu une recherche et un luxe qui ont renversé les tendances, être à la recherche d´une habitation à proximité des centres-villes.

Ainsi, la nouvelle tendance est de valoriser les maisons dans les banlieues, de préférence les maisons indépendantes et non les appartements, qui peuvent garantir en quelque sorte un certain isolement social fondamental en période de pandémie.

Cette préférence pour les petites agglomérations, un peu plus éloignées des centres villes dans certains cas, est possible grâce au monde technologique dans lequel nous vivons, où vous pouvez facilement travailler depuis votre domicile tout en ayant accès à tout ce dont nous avons besoin (biens et services) très rapidement.

Le retour du propriétaire

Être propriétaire, avant la pandémie n´était peut-être pas aussi important, en particulier pour les jeunes nés dans le nouveau siècle, moins attirés que leurs parents à devenir propriétaires, préférant un mode de vie plus libre, sans attaches, étant plus orientés vers une vie « nomade numérique » et ses possibles et grands avantages.

Mais avec la pandémie, la maison a repris de l’importance en tant que refuge et elle nous a amené à comprendre l’importance de posséder une maison où nous pouvons travailler et nous détendre, parfois dans un contexte de confinement obligatoire.

Un besoin d´espace

Parler de l´espace dans une habitation n´était peut-être pas aussi important autrefois qu´aujourd´hui, avant la pandémie. Vivre juste avec l’essentiel et libérer en quelque sorte, son  pouvoir d’achat : Mais maintenant tout a changé. C’est une chose, vivre dans une petite habitation pour y dormir et recharger les batteries après une vie sociale occupée, mais cela devient beaucoup plus compliqué si vous devez y travailler et y vivre pendant de longues périodes, et tout cela dans un même espace, peut-être même avec d´autres personnes de votre entourage, de votre famille …

Le nouveau contexte actuel souligne donc tous les avantages de vivre dans une plus grande habitation, avec un espace suffisant pour toutes vos activités quotidiennes, sans se sentir pris au piège.

Ces temps de changement sont aussi une occasion unique d’adapter notre vie professionnelle, de comprendre comment le marché fait face à la pandémie et d’ajuster l’offre à ce que les gens recherchent. La nouvelle normalité exige un nouveau professionnel.

Élaboré à partir de l’article  « 7 tendances immobilières émergentes dans la nouvelle normalité »  publié dans  inman.com